Press Article - 01 Informatique 15.05.08 (FRENCH)

Le rendu photo réaliste en temps réel

Améliorer le rendu des logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) pour approcher de la qualité photo est à l'origine de la TPE Onesia.

Pour reproduire un matériau, le velours par exemple, avec le plus de réalisme possible, une solution est de capturer ses propriétés optiques sous différents angles et dans plusieurs configurations d'éclairage. Cela se traduit par la prise de plusieurs milliers de vues. Une opération qui n'est pas réalisée par Onesia, mais prise en charge par les bureaux de design des entreprises qui disposent des chaînes d'acquisition adéquates. En revanche, Onesia a développé les algorithmes assurant la compression de ces textures avec un minimum de pertes et permettant leur exploitation en temps réel.

Compatibilité étendue

Orealia, la suite logicielle développée par l'entreprise, s'appuie pour cela sur la puissance des cartes graphiques actuelles. « A partir des milliers d'images, nous n'en conservons que quatre, avec seulement 10 % de pertes », affirme David Biau, PDG d'Onesia. Dénommée BTF (Fonction de Texture Bidirectionnelle), la technologie a été mise au point en partie à l'Institut de recherche en informatique de Toulouse(IRIT), un laboratoire du CNRS. Les matériaux ainsi reconstitués sont exploités dans les logiciels en trois dimensions et servent à la réalisation de maquettes virtuelles. Orealia est compatible avec la plupart des formats de CAO du marché (Catia, 3DS Max, Solidworks, Autocad, etc.). Il est alors possible de monter des scénarios de visualisation, d'animer les maquettes ou encore de comparer facilement les effets produits par deux matériaux différents.

« L'illumination globale »

Cette suite logicielle est concurrencée par les logiciels de l'Allemand RTT et d'Autodesk (Showcase, issu du rachat d'Alias). Elle se veut moins chère (à partir de 5000 euros), ce qui lui ouvre les portes des PME-PMI de produits manufacturés, et pas exclusivement celles des grands comptes. Ceci n'empêche pas Onesia d'être en contact avec « un grand constructeur automobile ». La start up travaille avec l'IRIT pour ses développements futurs, notamment dans le domaine de « l'illumination globale ».« L'idée est de simuler les rayons secondaires de la lumière. Quand la lumière vient frapper un objet, une partie des rayons rebondit et éclaire l'environnement de l'objet. Nous voulons le simuler en temps réel. L'objectif est de miser intelligemment sur deux technologies: la "rasterisation" et le Ray-Tracing. La première est moins gourmande en calcul et la seconde est plus réaliste. Tout ce qui concerne la partie éclairage direct sera pris en charge par la carte graphique, mais nous exploiterons le processeur central pour le Ray-Tracing », explique David Biau. Autre évolution à venir pour la version 2 d'Orealia, prévue pour la fin d'année: la possibilité de visualiser une maquette directement sur le web moyennant un plug in spécifique dont le poids avoisine environ 5 Mo.

Pierre Berlemont

  Télécharger l'article de presse

 
< Prev   Next >
© 2008 - ONESIA - All rights reserved
Design & Réalisation : Octavo